top of page

Biographie du tristement fameux sénateur de l'Artibonite YOURI Latortue. Tel Que Reçu


A LIRE ABSOLUMENT : Connu déjà comme un délateur sur la cour de l’Institution scolaire St Louis de Gonzague. Colporte de tout ce qui se fait en classe auprès des supérieurs religieux.

Académie militaire : Espion des instructeurs, il a failli faire renvoyer deux cadets dont Raynald St Pierre.

1991. - Palais National : au grade de Lt., se trouve mêler à des combines relatives aux achats de produits pétroliers. Le G2 Fritz Romulus demande son renvoi ainsi que deux autres grades. Le Major General Abraham intervient en sa faveur.

Se lie d'amitié avec les officiers d’obédience lavalassienne : Medard, Salomon, Etienne, Cherubin... Son nom est cité dans l'assassinat, à Lalue, des frères Stephane et Borris Nicolas, deux élèves de philo du Canado Haïtien. Il agit en cette circonstance sous l’autorité du Major Neptune Cantave.

1992.- Se place sous les ailes du capitaine Lolo au Palais. Il participe aux assauts contre les frères Patrick et Richard Moise.

1993.- Doit faire face a une commission d'enquête du GQG, lui somme d’expliquer sa présence devant l'église St Louis Roi de France au moment de l'assassinat du prêtre catholique Jean Marie Vincent.

1994.- Le Général. Carl Michel Nicolas, Ministre de la Défense, intervient afin de le soustraire a la décision de la Commission Militaire et de l'envoyer par devant un Tribunal Militaire pour comportement indigne d’un officier.

1995.- Responsable de la Cantine au palais ( USGPN), il a été accusé par les soldats de Guantanamo d'avoir détourné à des fins propres leurs frais d’affectation et de nourriture. Bénéficiant de soutien occulte, subit un transfert au GQG.

1996.- Homme rompu à la conduite de troubles affaires, revient au palais comme assistant du capitaine Jn Francois , en charge de l’Intelligence. A ce poste, renoue avec ses trafics illicites.


1997.- Epinglé à l’époque par les médias comme participant à l’exécution des frères Arbouet.

1998.- Dénoncé sur les réseaux sociaux par Joel DEEB comme utilisateur des voitures du palais dans le transport de la drogue.

1999.- Dénoncé Au procès des officiers haïtiens à Miami, le major Jackson Joanis le désigne comme l'exécuteur de Jn Marie Vincent.

2000.- Se tient au cœur du complot visant à écarter les officiers revenus de formation en Equateur afin de faciliter l’affectation à certains Commissariats des hommes acquis a ses trafics illicites.

2001.- Chassé, ainsi que le Capitaine. Frantz Jean François par le Président JB Aristide, du palais national, il tient un profil bas à la DG de la PNH. Au cours de cette période, un règlement de compte au fort de la récupération de drogue face à un groupe sous autorité du S.Lt Réginald Delva laisse son bras droit Fernand Saint Surin blessé sur le terrain.

Ferdinand Saint Surin, arrêté et extradé de l’Equateur, purge sa peine à Miami.

2002 - 2003.- Maintient le profil très bas en utilisant de temps en temps Gonaïves et Cité Soleil contre le PM Neptune, tout en maintenant son rôle de sécuriser les convois de drogue.

Joue la carte politique Lavalas en sécurisant les chimères chargés de brûler les locaux des partis politiques.

2004.- Rentre en force à la primature avec son oncle, le Premier Ministre Gerard Latortue.

S’adonne à la vente de fonctions au sein de l’appareil d’État.

Récupère la structure mise en place par Fourel Celestin pour le paiement de commission sur toutes transactions et contrats d’État et la protection des cartels

Pointé par le mensuel français Le Figaro comme Monsieur 30%

Débute le positionnement de ses antennes mafieuses dans le département de l’Artibonite

2005.- Détourne à des fins propres les montants décaissés pour les travaux de réhabilitation de la ville de Gonaïves suite aux sévères inondations par le biais de compagnies écrans.

2006.- Face aux soupçons de trafic de drogue portées à la connaissance du Premier Ministre, démissionne de ses fonctions afin de se porter candidat au sénat.

Engage ses entreprises dans nombre d’activités délictueuses avec la mairie du Cap-Haitien.

2007.- Déstabilise Jacques Edouard Alexis, alors Premiere Ministre du Pres. Préval, perturbe l'action de Paul Antoine Bien-aimé dans le domaine de la sécurité et s’impose comme figure principale du cartel du Nord en percevant des dividendes sur le quai des Gonaïves, de Port-de-Paix, du Cap-Haitien et sur la frontière à Ouanaminthe.

2008.- Il est freiné dans sa tentative de main mise sur l'appareil étatique par le Ministre Bellerive. Il est bloqué dans la nomination de juges et de notaires.

2009.- s’applique à détourner les fonds alloués, avec la complicité des Ministres d’alors, à l'INARA - l'ODVA - MARNDR et prend le contrôle de la vente des engrais en terrorisant les commerçants dans l'Artibonite.

2010.- Il prend le contrôle des douanes régionaux. Son cartel contrôle Gonaives, Cap-Haitien, Port-de-Paix et laisse Port-au-Prince à Baussan et l’Agemar.

2011.-Trahit Madame Manigat après une réunion à Ibolélé et rejoint Michel Martelly deux mois avant le second tour, après avoir reçu de l’entreprise Estrella 250.000 dollars US comme responsable de la campagne de Madame Manigat, argent qu'il a gardé pour ses projets personnels

2012.- Devient l'un des conseillers privilégiés du président Martelly, il installe ses ramifications au FAES

Fréquentes et vives tensions face aux demandes répétées d’octroi de contrats en dehors des clauses établies entre Klaus Eberwein et Carmelle Jean Marie.

2013.-Masqué par des firmes écrans, capte des fonds au sein du programme Pétro Caribe pour le financement de l’Hôtel Amiral Killick au centre ville et la station de combustible a l’entrée de la ville, ce même type qui fait

Par trafic d’influence et chantage systématique se fait octroyé des contrats de surveillance au sein de l’appareil administratif et une frange du secteur privé des affaires ( Digicel, BRH, BNC ,APN…… )

2012 - 2013 - 2014.- Détourne avec la complicité des Titulaires les fonds alloués aux Ministères de l'Agriculture, de l'Environnement, de la Jeunesse et des Sports et de l’Éducation

Se brouille avec le Premier Ministre Lamothe suite aux dénonciations répétées de trafic d’armes et enlèvement de conteneurs au quai de Port au Prince.

2015.- Assume plusieurs attaques contre le secteur démocratique de l'opposition dénonçant les élections truquées à son avantage et celui de nombre de ses alliés.

Participe activement à l’évasion fiscale dans la zone frontalière avec l’appui des élus de cette zone.

2016.- Monte une commission parlementaire dont il accapare toutes les actions avec objet principale de freiner tout projet des ordonnateurs Bellerive, Laleau, Lamothe de participer aux prochaines élections présidentielles de 2022 pour lesquelles il se positionne.

Se campe en maitre-chanteur face aux entreprises VF, SECOSA, DEKACROUP et HLC qui n'ont pas exécuté les contrats passés avec l'État et se fait payer de lourdes commissions afin d’activer les bordereaux en souffrance.

Redevable du groupe Estrella lui ayant prêté services dans le détournement des fonds alloués pour les aménagements de la ville des Gonaïves, écarte cette entreprise dans les travaux d’audit de la Commission Etique et Anti Corruption

Ne se prononce pas sur les travaux confiés à sa concubine Mireille Carrié, exécutés partiellement, pour la plantation d’arbre dans la ville des Gonaïves

Envahit le quai de la Tegosa aux Gonaïves avec la complicité de son frère, maire de cette ville Gonaïves à des fins de contrebande, trafic de drogue et d'armes.

2017.- En accord avec la mafia arabe et le secteur de la drogue, il place son allié comme président de la chambre basse et devient président du Sénat.

Participe au complot aboutissant à l’arrestation et l’extradition de l’élu de la Grand Anse, Guy Philippe

2018.- Se fait gazé au Cap-Haitien pour attirer l'attention et la sympathie.

Que nous réserve Youri Latortue pour le reste de 2018 et ses projections pour les années à venir? Le président Jovenel Moise, ne sera-t-il pas coincé avec ce Bifron ténébreux et sulfureux ?


À la population haïtienne de se protéger de l’Abime, en dénonçant ce fossoyeur de l'Artibonite.



195 vues0 commentaire
Post: Blog2_Post
bottom of page